Sélectionner une page

Saviez-vous que 80% du trafic web commence par un moteur de recherche ? Une preuve de plus, s’il en fallait une, que le référencement web est primordial pour un site.

Un bon référencement web signifie avoir une bonne place dans le classement des pages de résultats de recherche. Cela suppose un trafic plus important, et donc une conversion plus importante.
Aujourd’hui, nous vous présentons donc 6 techniques de référencement naturel pour améliorer la visibilité de votre site web.

 

1. Utiliser les données utilisateurs

Bien que l’on pense souvent au référencement comme un domaine très technique, tout l’intérêt est finalement dans la découverte de ce que vos utilisateurs veulent, de ce dont ils ont besoin. Et ensuite de le leur apporter.

Plus vos contenus répondent aux besoins de votre audience, plus vous augmentez vos chances que les internautes cliquent sur vos articles, les lisent, s’inscrivent à votre newsletter et/ou achète vos produits/services.

Bien entendu, dans ce but, il faut savoir ce que votre cible recherche. Et le plus simple est qu’elle vous le dise directement. Ce qu’elle fait.

Trouvez les espaces en ligne où votre audience s’exprime et pose des questions. Cela peut être sur des plateformes tel que Yahoo Answers, ou sur des forums d’entraide. Si vous possédez une page Facebook active, il y a de grandes chances que vos utilisateurs vous demandent directement de l’aide, en MP ou en commentaire public.

Connaître les préoccupations, besoins et envies de votre cible vous aidera à mieux cerner les type de recherches en ligne qu’elle pourrait faire.

Les suggestions Google vous montrent aussi les recherches les plus tapées selon les termes que vous écrivez. De quoi s’inspirer, voire utiliser les questions qui émergent de cette technique pour écrire un article dédié.

 

2. Créer et utiliser des pages dédiées (landing pages)

Les pages dédiées (landing pages) sont, comme leur nom l’indique, des pages dédiées à un sujet en particulier, dans un but précis. Les objectifs les plus récurrents pour une page dédiée étant bien entendu de vendre ou, du moins, de générer des leads, c’est-à-dire éveiller l’intérêt chez des prospects.

Pour une page dédiée efficace :

  • Choisissez une expression clé pertinente
  • Remplissez les méta données
  • Rédigez de 500 à 2000 mots
  • Soignez le design, pour qu’il soit clair, aéré et attractif
  • Ajoutez un call-to-action
  • Pensez à ajouter des liens internes pertinents

 

3. Reformuler ses contenus

Le contenu reste encore le roi au pays du référencement. C’est pourquoi créer du contenu nouveau est inévitable. Mais cela peut vite devenir épuisant.

Pour une approche plus simple, utilisez un même contenu et reformulez-le. Vous avez déjà les informations nécessaires, le tout est de les expliquer d’une façon nouvelle.

Par exemple, un article de blog peut se voir offrir une seconde vie en tant que :

  • Vidéo tutorielle
  • Livre blanc
  • PDF
  • Podcast
  • Infographies

 

De plus, c’est une parfaite occasion d’étendre votre contenus à divers réseaux sociaux, selon la forme que vous leur donner. Cela crée du trafic, et le trafic est toujours bénéfique pour le référencement.

 

4. Mettre à jour le contenu

Autant que de réutiliser du contenu sous différentes formes, le maintenir à jour est une brillante façon d’optimiser votre référencement.

Google aime le contenu actualisé. C’est l’un de ses critères pour les résultats de recherche. C’est d’ailleurs pour cela qu’il affiche à présent les dates dans les résultats. Si ce n’est pas gênant pour tous les sujets, la plupart des internautes ignorera un contenu trop ancien.

Actualisé ne veut pas forcément dire nouveau. Vous pouvez simplement varier votre introduction, ajouter des informations supplémentaires, changer les images ou inclure de nouvelles infographies. L’intérêt est d’optimiser le contenu et sa valeur ajoutée.

Ajoutez en fin de titre “mis à jour en : année de la mise à jour” pour faire savoir aux visiteurs que vous avez actualisez votre article. C’est une bonne occasion aussi d’entrer dans les résultats de recherche qui incluent une date. Pensez aussi à changer la date de publication dans WordPress.

C’est une tactique très simple et efficace. Google privilégie dans ses résultats les pages anciennes et les pages qui connaissent un fort trafic. En mettant une même page à jour, vous en conserver l’ancienneté tout en proposant un contenu actualisé aux internautes, qui reviennent donc régulièrement sur votre page pour en lire les nouveautés.

 

5. Ajouter du contenu aux archives

WordPress crée automatiquement des pages d’archives qui réunissent notamment tous les articles d’une même catégorie.
Ces pages peuvent bénéficier d’un descriptif, spécialement rédigé pour elles. Attention toutefois à ne pas répéter les mêmes choses de l’une à l’autre et de bien différencier vos descriptions de pages pour éviter les foudres de Google. Nous ne rappelerons jamais assez que Google déteste les contenus dupliqués mot pour mot.

Ajoutez donc un texte de présentation unique pour chaque page d’archives. Pour cela, rendez-vous sur Articles > Catégories et cliquez sur l’intitulé d’une des catégories. La page qui s’affiche vous permet de remplir plusieurs champs. Celui qui nous intéresse est le plus imposant et se nomme “Description”.

Par ailleurs, si vous avez installé le plugin Yoast SEO, vous pouvez en profiter sur les catégories aussi. Ajoutez-leur une méta-description, un titre et une url pensés pour le référencement.

 

6. Penser à l’analyse sémantique latente

Abrégée en LSA, pour son appellation anglaise Latent Semantic Analysis, l’analyse sémantique latente est prise en compte par Google pour effectuer ses classements. Pour expliquer simplement le concept, cela veut dire que Google s’intéresse aux mots qui accompagnent vos expressions clés pour comprendre vos intentions.

Concrètement, si le moteur trouve le mot Orange dans vos pages, il ne saura pas si vous parlez d’une couleur, d’un fruit ou du célèbre opérateur. Google ne pourra vous comprendre qu’en recoupant ses informations avec le reste de vos contenus. Ainsi, s’il trouve dans votre page les termes “opérateurs”, “téléphonie”, “fournisseur Internet”, “Free” et “SFR”, Google comprendra clairement ce que vous vouliez dire en écrivant “Orange”.

Dans la même idée, Google prend en compte les synonymes. C’est-à-dire que vous pouvez utiliser des synonymes pour rendre votre texte plus clair sans répéter en boucle les mêmes mots-clés.

Toutefois, évitez l’excès en paraphrasant en boucle la même idée sur des dizaines de lignes, réalisant ainsi un contenu inutilement long et répétitif. Tout comme l’utilisation des expressions clés, l’analyse sémantique latente est efficace mais ne doit pas devenir envahissante. Pensez au confort des internautes en réalisant un texte fluide, clair et lisible.

 

Bien entendu, ces tactiques sont des conseils, des approches pour optimiser votre référencement. Ils sont à doser et à utiliser selon le contexte donné.

 

(Librement traduit d’Elegantthemes)

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!

Pin It on Pinterest