Sélectionner une page

Les effets de mode vont et viennent chaque année. Qui n’a jamais vu une photo prise dans les années 90 en se disant “Mais comment pouvait-on porter des habits pareils ?”
Internet n’échappe pas à la règle et le design des sites a connu de nombreuses évolutions avec le temps.

De nouvelles tendances entrent dans l’arène, et leurs aînées deviennent obsolètes, voire contre-productives pour le bon fonctionnement du site. Et cela arrive sur le web 10 fois plus vite que pour les vêtements, eux-mêmes sujets à des modes changeant relativement vite !

L’article qui suit liste 8 de ces tendances du web qui ont connu leur heure de gloire mais qu’il faut à présent ranger au placard. Certaines pour des raisons purement esthétiques, d’autres parce qu’elles freinent clairement la conversion des internautes.

 

1. Les carrousels

8 tendances obsolètes - Carrousel - Http5000

S’ils se font bien plus rares de nos jours, on retrouve tout de même des carrousels sur de nombreux sites. Cette pratique est pourtant souvent la cible de détracteurs du web ; certains créent même des sites parodiques à ce sujet.

Mais pourquoi les carrousels sont-ils à éviter ? Principalement parce que personne ne clique dessus et qu’ils rendent le contenu difficile à trouver pour les internautes.
Les carrousels qui contiennent un bouton de Call-to-action fonctionnent mieux que ceux qui n’en ont pas, mais sont tout de même à éviter au possible.

Le sujet fait d’ailleurs beaucoup parlé de lui sur la toile :

  • L’analyse d’Erik Runyon sur un site universitaire montre que seulement 1% des internautes clique sur le carrousel. La grande majorité de ces clics sont pour la première slide du carrousel.
  • Le Groupe Nielsen Norman a constaté que lorsqu’un internaute cherche un contenu en particulier, il ne peut pas le lire à cause du défilement automatique du carrousel.
  • Wider Funnel a montré que les carrousels ne convertissent pas, et explique pourquoi sur son site (article en anglais).

En bref, les carrousels distraient et perdent l’internaute. Ils ne convertissent pas, ce qui les rend inutiles voire contre-productifs pour les sites e-commerce notamment.
Concrètement parlant, cela ne veut pas forcément dire d’oublier totalement les carrousels. Mais il ne faut pas compter sur eux en matière de conversion et éviter un défilement automatique trop rapide.

 

2. L’effet Parallaxe à outrance

8 tendances obsolètes - Parallaxe à outrance - Http5000

L’effet Parallaxe est un effet webdesign sublime entre les mains d’un professionnel. L’effet Parallaxe signifie que, lorsqu’un internaute défile une page vers le bas, l’image de fond reste fixe ou défile moins vite que le contenu.

Si cet effet visuel est utilisé avec goût et parcimonie, il permet d’ajouter une certaine profondeur de champ sur un site. Mais il est maintenant inclus dans de nombreux thèmes WordPress. En somme, il est utilisé à outrance, partout, pour tout.

Alors quand utiliser un effet parallaxe ? Une étude montre que les internautes trouvent les sites avec effet de parallaxe “plus fun”. Cela en fait un effet idéal pour les sites légers.

En revanche, des participants à l’étude ont aussi expérimenté des “problèmes d’utilisation significatifs” résultant d’un sentiment de nausée par rapport aux mouvements du parallaxe.

L’effet Parallaxe ne doit pas complètement disparaître mais nécessite une attention particulière et une utilisation pertinente.

 

3. Les photos clairement issues de base d’images gratuites

8 tendances obsolètes - Photos libres - Http5000

Bien entendu, avoir recours à une base d’images gratuites est inévitable pour tout le monde est n’a rien de particulièrement problématique en soi.

Mais il faut éviter que cela soit trop voyant. Par exemple, la photo d’une même personne qui sera reprise par 50% des sites pour leur page d’aide. Ou encore des photos trop “caricaturales”, avec les personnages qui sourient comme si leur vie en dépendait en fixant le photographe.

Pourquoi cela est à éviter ? Parce que ce type d’images dénature un site. Il brise l’illusion et alerte l’internaute : “ceci est une photo libre de droit prise sur Internet, tu ne retrouvera clairement pas la même ambiance avec cette marque que dans ces images”.

Sans proscrire à tout prix ce type d’images, il faut donc les utiliser avec pertinence :

  • Ne choisissez que des images de haute qualité
  • Évitez les images trop clichées, qui paraissent trop “forcées”
  • Utilisez les images libres de droit que si vous n’avez pas d’autres options

 

4. Les pop-ups intrusives

8 tendances obsolètes - Pop-ups - Http5000

Ce point-ci est tristement célèbre. Les pop-ups qui envahissent l’écran entier des internautes, pour une promotion ou une inscription à une newsletter, sont monnaie courante aujourd’hui encore. Pourtant, Google n’a de cesse d’agir contre cette pratique, notamment sur les mobiles.

Malgré tout, les pops-ups sont largement utilisées, surtout sur les sites marketing. Pourquoi ? En partie pour la conversion : les webmasters pensent qu’une pop-up pour une newsletter par exemple leur donnera plus d’inscrits. Et c’est peut-être en partie vrai. Mais ces pop-ups malmènent surtout l’expérience utilisateur et en font fuir plus d’un.

Pour vraiment créer un site que les internautes auront plaisir à visiter, oubliez ce type de pop-ups. Préférez des pop-ups plus discrètes (un message en coin pour une demande d’inscription à la newsletter). Voire pas de pop-ups du tout pour les versions mobiles. Côté référencement naturel, Google “condamne” les pop-ups qui recouvrent tout l’écran du téléphone. Si certaines sont tolérées en la matière, autant ne pas tenter le diable.

 

5. Le menu Hamburger sur ordinateur

8 tendances obsolètes - Menu Hamburger - Http5000

Le menu Hamburger est le nom que l’on donne à cette icône représentant 3 barres horizontales. En cliquant dessus, l’internaute déroule le menu.

Sur mobile, ce type de menu fait sens : discret, il ne prend pas de place inutilement et les mobinautes le reconnaissent à présent sans problème comme étant le point d’entrée du menu. Il n’y a rien à redire sur cet aspect-ci.

En revanche, sur la version du site prévue pour être visitée à partir d’un ordinateur, c’est une autre paire de manche.

Beaucoup s’y sont essayé, sans doute dans un désir de design minimaliste et de clarté. Pourtant, c’est totalement contre-productif en la matière. Les internautes sont ainsi “forcés” de cliquer une fois de plus dès qu’ils veulent atteindre une section du site. Ce qui renvoie d’ailleurs directement à la fameuse règle webdesign dite des 3 clics : si un internaute doit cliquer plus de 3 fois avant d’atteindre le contenu qu’il cherche, c’est une mauvaise chose et cela augmente grandement ses chances d’abandon, et d’aller chercher ce qu’il cherche ailleurs.

On voit ainsi que le menu Hamburger vient inutilement ajouter un clic. Si l’on pense à un internaute qui se balade régulièrement sur votre site, multipliez le nombre de clics supplémentaires, de temps d’attente ajoutés, sans raison.

Un menu classique, horizontal ou sur le côté offrira une bien meilleure expérience utilisateur. En cas de menu vraiment trop chargé, optez pour un menu sur deux étages ou, à la limite, un menu déroulant. Mais le menu Hamburger est véritablement à éviter pour un site à destination des ordinateurs.

 

6. Le minimalisme à outrance, ou le manque d’indication

8 tendances obsolètes - Minimalisme - Http5000

Réaliser un site minimaliste est à première vue une bonne chose. Pas de fioriture, l’internaute peut aller droit à l’essentiel. Mais le risque est de tomber dans l’excès du minimaliste et de faire trop minimaliste sans raison.

Plutôt que chercher à faire minimaliste, pensez plutôt simplicité. Un site simple permet d’aller à l’essentiel et réduit la ‘friction’ web (qui concerne tout ce qui peut entraver le parcours de l’internaute). Mais simple ne signifie pas forcément minimaliste.

Par exemple, certains webdesigners, dans un désir minimaliste, ont retiré les titres de leur formulaire de contact. Si à première vue, cela semblait une bonne idée, ils ont vite constaté que cela semait le trouble côté utilisateurs. Le formulaire était-il pour une demande de contact, de devis ou encore pour une inscription à une newsletter ? Dans ce cas concret, le minimalisme a apporté un manque de clarté et finalement de simplicité. Laisser un titre au-dessus du formulaire revient donc à de la simplicité assurée et, sans être minimaliste à l’extrême, n’entrave en rien l’expérience utilisateur.

 

7. Trop de colonnes ou de Widgets

8 tendances obsolètes - Widgets - Http5000

L’une des qualités de WordPress est la possibilité immense d’ajouter des Widgets et barres latérales sur votre site.
Là encore, si cela n’a rien de gênant en soi et est même un avantage, l’excès n’est jamais loin et, comme toujours, contre-productif.

On pourrait comparer cela à des achats compulsifs en magasin. On entre en boutique pour acheter un livre précis, on en ressort avec dix. La tentation est d’autant plus grande sur WordPress où un simple clic suffit à ajouter des dizaines de modules complémentaires.

Il est donc important de se concentrer sur l’essentiel. Trop de Widgets donnera un aspect brouillon et chaotique à votre site.

 

8. Trop de polices d’écriture sans raison apparente

8 tendances obsolètes - Polices - Http5000

De nombreux designers créent de superbes nouvelles polices d’écriture tous les jours. Comme pour les Widgets, il est donc facile de se sentir comme un enfant dans un magasin de jouets. Mais qu’une police d’écriture soit belle ne doit pas être suffisant pour l’inclure sur votre site.

Avec un agencement harmonieux, deux ou trois polices différentes peuvent optimiser votre design. Mais au-delà de trois, vous rendrez votre site confus et difficile à suivre.

Comme toutes, cette règle connaît des exceptions et vous pouvez trouver des sites qui combinent sans problème plus de trois polices. Mais la plupart du temps, surtout si vous n’êtes pas webdesigner professionnel, cela représentera un excès et amoindrira la lisibilité du site et donc l’expérience utilisateur.

 

Bien entendu, cet article ne sera sans doute plus d’actualité dans quelques années, voire quelques mois. Les tendances obsolètes citées plus haut sortiront de la mémoire collective, de nouvelles les remplaceront. Mais faire le point sur le sujet peut toujours être bénéfique et permettre d’éviter certaines erreurs de webdesign.

(Librement traduit d’Elegentthemes)

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!

Pin It on Pinterest