Sélectionner une page

Les associations ont besoin des réseaux sociaux pour diffuser leur message et faire connaître leur action au plus grand nombre de personnes. S’appuyer sur ces outils ultra-performants peut permettre de récolter de nouveaux adhérents. Mais comment bien utiliser les réseaux sociaux ? Comment les intégrer dans une stratégie d’inbound marketing ?
Cet article vous apportera plusieurs éléments de réponses au travers de 8 points essentiels.

Bien utiliser les réseaux sociaux : la cible

Hé oui ! Une fois de plus nous faisons référence à la cible –et donc à notre fameux persona buyer. Selon son âge, sa profession, son niveau d’études, cette cible sera davantage présente sur un réseau social ou sur un autre.
Aujourd’hui, Facebook sera davantage utilisé par les personnes âgées de 25 ans et plus. Les 25/34 ans représentent 26,3% des utilisateurs actifs alors que le cumul des 18-24 ans et 34-44 ans représente moins de 20 % des utilisateurs (source : https://blog.digimind.com/fr/insight-driven-marketing-fr/construire-strategie/facebook-les-chiffres-a-connaitre-en-2018/). Par ailleurs, 51 % des profils sont féminins.

Bien utiliser les réseaux sociaux : la qualité

Hé oui ! Publier un court texte sur un réseau social peut être bien plus complexe qu’il n’y paraît. Plus vous souhaitez être impactant, plus vous devrez choisir TOUS vos mots et signes de ponctuation.
Posez-vous une question simple : quel est le message que je souhaite faire passer ?
La réponse obtenue vous conduira à écrire le bon message.

Bien utiliser les réseaux sociaux : la cohérence

Vous devez voir votre association comme une marque ! Ce rapprochement au marketing ne plaira généralement pas, mais vous devez toujours garder en tête que vous défendez ici une image de marque.
Plus votre image de marque sera cohérente (image de couverture, photo de profil, contenus publiés), plus vous engagerez votre public à avoir l’image de vous que vous souhaitez véhiculer.

La règle des 70/30

Ne publiez pas uniquement du contenu promotionnel ! Ne cherchez pas à attirer les gens à vous
Oui, aussi compliqué à admettre que ce soit, plus vous ferez divertira les gens et plus vous les engagerez dans votre combat. Matraquer votre public de messages promotionnel aura l’effet inverse de ce que vous recherchez.
Respectez ce rapport : 70 % de contenu divertissant et interactif pour 30 % de contenu promotionnel.

Tirez parti de tous les réseaux sociaux

Le grand public est présent, dans sa globalité, sur les réseaux sociaux.
En travaillant des messages ciblés –en fonction du public de base- pour les publier sur le bon réseau social, vous pourrez toujours sensibiliser à votre cause.
N’hésitez pas à bâtir une stratégie multimodale en investissant en simultané Youtube, Pinterest, Instagram, Twitter, Linkedin, Facebook, Snapchat ou tous les futurs réseaux sociaux à venir.

Jouez sur l’automatisation

L’automatisation peut intervenir dans plusieurs cadres :

  • publier un message sans être derrière votre ordinateur/mobile. Cela permet d’assurer votre présence y compris les week-ends et jours fériés ;
  • publier automatiquement sur vos réseaux sociaux les nouveaux contenus publiés sur votre site web d’association. Vous pouvez paramétrer des outils tels que Hootsuite ou Buffer pour diffuser vos messages à tous les endroits ;

N’oubliez pas les influenceurs

Certains ont fait de l’utilisation des réseaux sociaux un véritable métier : on les appelle les influenceurs.
N’importe qui peut entrer en contact avec ces personnes. Vous pouvez simplement commencer par suivre leurs actualités avec les comptes de votre association, puis continuez doucement en interagissant gentiment. Il n’est pas certain que votre cause les intéressera, mais si c’est le cas, n’hésitez pas à leur demander de parler de votre association et de la cause qui vous motive.
Votre visibilité sera boostée. Les influenceurs peuvent vous permettre de décoller sur les réseaux sociaux.
Mais attention : l’impact peut être inverse si vous les agressez. Ils peuvent parler de vous en mal, ce qui impactera l’image globale de votre association.

Interagissez !

Si vous réussissez à créer de l’engagement avec une communauté, communiquez avec eux !
Ne faîtes surtout pas l’erreur de snober les réponses que l’on vous fait ou de ne pas répondre aux messages privés que vous recevez.
C’est justement en montrant une proximité que vous pourrez séduire de nouveaux adhérents.

Bien utiliser les réseaux sociaux : soyez patient

Hé oui ! Rome ne s’est pas faite en un jour et vos réseaux sociaux vont suivre la même règle.
Vous allez devoir montrer que vous existez pour que l’on s’intéresse à vous. Cela peut prendre du temps, beaucoup de temps.
Ne baissez pas les bras : vous allez y arriver !

Evitez le bad-buzz à tout prix !

Le bad buzz est l’effet pervers du réseau social ! Il arrive sans que l’on s’y attende et peut détruire une réputation et une image de marque en 1 minute.
Ce bad buzz arrivera forcément pas quelque chose que vous avez publier : un contenu ou une réponse, peu importe.
Si l’on vous provoque : ne réagissez pas en surenchérissant ! Au contraire, montrez publiquement que vous gardez votre calme. Si la personne insiste, mieux vaut passer en privé pour apaiser les tensions.
Cherchez à comprendre pourquoi la personne vous agresse. Souvent, un simple geste de votre part suffira à apaiser les tensions.
Si vous devez faire face à un bad buzz : ne réagissez pas tout de suite mais réagissez impérativement dans les heures qui viennent.

Ces règles pour bien utiliser les réseaux sociaux sont un ensemble de règles basées sur le bon sens. Il en existe des dizaines d’autres mais nous y reviendrons dans une partie dédiée d’ici quelques semaines.

Florent Durand

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!