Lorsque vous créez et avez lancé votre campagne, votre part du job est loin d’être terminé. Comme dit l’adage « on peut toujours faire mieux ! » et c’est d’autant plus le cas quand on commence avec Google Ads.

Vos campagnes sont peut-être parfaites et connaissent certainement de bons premiers résultats, mais garder un œil sur ces dernières vous assure de pérenniser ce succès ou de réagir à temps pour vous éviter des dépenses inutiles.

Si Google Ads affiche déjà par défaut quelques métriques pour l’analyse de vos résultats, il en existe d’autres pouvant vous aider à approfondir l’examen de votre campagne notamment concernant la pertinence de vos mots-clés.

Pour les voir s’afficher dans votre tableau, rendez-vous dans la section Mots clés pour le Réseau de Recherche de votre campagne, cliquez ensuite sur Colonnes et servez vous de la loupe pour chercher les métriques suivantes et les appliquer :

Niveau de qualité

Cette métrique est intéressante si vous avez déjà obtenu un certain nombre de résultats et donc cumulez un minimum de datas exploitables. Votre mot-clé doit avoir enregistré au moins une vingtaine voir trentaine de clics et/ou avoir un total d’impressions autour de 500 ou 1000. Si ce n’est pas le cas, ce manque d’information permettant le calcul sera indiqué par un « -« .

Le résultat vous sera présenté sous forme de note sur 10, allant de 1 à 10. Bien évidemment, plus votre score s’approche des 10, plus le niveau de qualité de votre mot-clé est élevé. Pas toujours évident, donc veillez au moins à atteindre une note supérieure à la moyenne, 5. On considère que des notes telles que 6, 7 ou 8 sont totalement correctes quand on prend en compte l’ensemble de la campagne.

Ce diagnostique a pour intérêt de vous faire une idée sur la qualité de vos annonces par rapport à celles des autres annonceurs. Il vous permet de vous rendre compte de la pertinence et de l’utilité de votre annonce pour les internautes cherchant le mot clé en question.

Pour obtenir ce type de données, Google Ads fait un savant calcul entre le CTR, la pertinence de votre annonce et l’expérience utilisateur une fois sur votre page (notamment pour prendre en compte les taux de rebonds, les temps de chargement, l’ergonomie du site, etc.).

Pertinence de l’annonce

Très étroitement lié au « Niveau de Qualité », vous pouvez également utiliser la métrique « Pertinence de l’annonce ». Cette dernière vous indiquera dans quelle mesure votre annonce et l’intention de l’internaute tapant vos mots-clés sont proches. Est-ce que les visiteurs pourraient devenir de potentiels clients finalement ?

Plus votre annonce est pertinente et se rapproche donc de ce que recherche l’internaute, plus vous avez des chances de l’acquérir et de le transformer en lead qualifié.

Taux d’impressions perdues

Cet indicateur, simple à comprendre, peut être d’une grande utilité. S’exprimant en pourcentage, le taux d’impressions perdues vous indique le nombre de fois où votre annonce n’a pas été affichée sur les moteurs de recherche.

Pour vulgariser un peu ces résultats, on peut dire que cette donnée représente le taux d’impressions que vous pouvez encore réaliser. C’est également un excellent indicateur pour savoir si votre campagne arrive à saturation, et donc deviens moins efficace voire plus onéreuse. Plus votre pourcentage s’approche de zéro, moins vous pouvez prétendre à de bons résultats, la campagne tel quel, étant arrivé au maximum de ce qu’elle pouvait vous offrir.

Ce taux de perdition est souvent causé par un budget trop limité. Si vous consacré des petites sommes pour vos campagnes, il est fort probable que votre taux d’impression perdues soit relativement élevé car vos enchères ne peuvent pas atteindre celle du « marché » et de vos concurrents.

Part de clics

Disponible pour les campagnes sur le Réseau de Recherche et Shopping, la part de clics n’est finalement qu’un rapport entre le nombre de clics enregistrés et celui que vous auriez pu réaliser au maximum. À prendre en compte pour estimer la pertinence de votre annonce notamment.

Une fois de plus exprimé en pourcentage, cet indicateur vous permet d’apporter certaines améliorations (pertinences des annonces, extensions d’annonces…) ou ajustement (budget, enchères…). Si votre score indique 55%, vous avez donc une marge de progression de 45%, vous pouvez obtenir jusqu’à 45% de clics en plus. Grandiose !

Convivialité de la page de destination

Ce diagnostic s’éloigne quelque peu de la qualité même de votre campagne même si les résultats sont étroitement liés. En effet, l’indicateur de convivialité de la page de destination va prendre en considération ce qu’il se passe une fois que l’internaute à cliquer sur votre annonce pour se rendre sur votre site.

Google souhaitant offrir la meilleure expérience à ses utilisateurs, il privilégiera les pages de destination (landing pages) les mieux faites. L’internaute doit en effet y trouver ce qu’il recherche, en raccord avec l’annonce sur laquelle il a cliqué.

L’indicateur vous présentera le résultat dans votre cas en précisant si vous êtes inférieure à la moyenne, dans la moyenne ou supérieure à la moyenne.

Pour faire partie des meilleurs, soignez donc la page de destination que vous affiliez à vos annonces. Elle doit reprendre les mots-clés que vous avez sélectionné, répondre aux attentes du client, être clair, avoir un design rassurant et travaillé, ne pas mettre trop de temps à charger, etc, etc. Cette métrique ne dépend finalement que de vous.

CTR attendu

Pour terminer, avoir accès au CTR attendu vous permet d’avoir une idée sur le taux de clics que peut engendrer votre annonce telle qu’elle est. Quelle est finalement la probabilité pour que quelqu’un qui cherche ce que je propose, clique sur mon annonce ?

Une fois n’est pas coutume, la pertinence de vos mots-clés et annonces font partie des éléments déterminant.


À travers ces 6 points, nous vous avons donné quelques pistes parfois méconnues pour vous permettre de mieux analyser et optimiser vos campagnes.

En faisant apparaître ces métriques, et en suivant celles affichées par défaut, vous allez certainement pouvoir identifier plus simplement les éléments à surveiller, ceux à modifier, mais aussi et surtout déterminer à quel stade d’évolution se trouve votre campagne.

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!

Pin It on Pinterest