Sélectionner une page

De nombreux sites, tels que Google Fonts, offrent des centaines de polices d’écriture. Il y a donc l’embarras du choix et c’est un euphémisme !
Malgré tout, il y a de nombreuses raisons pour ne pas vouloir recourir à une police qu’un autre aura conçue.

Découvrez donc comment fabriquer vous-mêmes votre police.

Pourquoi créer sa propre police d’écriture ?

Il faut savoir que la création d’une police peut être très technique, chronophage et coûteuse. L’usage prévu pour votre police vous aidera à calculer combien de temps et d’argent vous pouvez placer dans sa conception.

Si c’est simplement pour s’amuser ou tester, des convertisseurs en écriture manuscrite numériques peuvent parfaitement vous suffire. Il s’agit de logiciels qui “traduisent” un texte écrit sur Word en manuscrit, lui conférant donc l’aspect d’un message écrit à la main et non pas sur machine.

Si vous avez besoin d’une police pour un projet spécifique, vous pourrez vouloir prendre du temps pour apprendre les techniques de base et utiliser des logiciels un peu plus complexes. C’est de cette catégorie dont nous allons parler ici.

Enfin, si vous comptez créer une police pour la mettre à disposition d’autrui ensuite, vous devrez sans doute investir bien plus de temps dans le processus. Et surtout, investir dans des logiciels professionnels.

Les outils élémentaires pour bien commencer

Avant de démarrer ce tutoriel, voyons déjà quelques outils basiques.

  • PaintFont (Gratuit) : ce service vous permet de transformer une écriture manuscrite en police, en remplissant et scannant un patron.
  • FontStruct (Gratuit) : vous pourrez ici créer votre police d’écriture en utilisant des formes géométriques.
  • FontSelf (Payant) : cet outil-ci permet de transformer des caractères dessinés à la main en police au travers d’Adobe Illustrator. Bientôt compatible avec Adobe Photoshop.
  • Metaflop (Gratuit) : cet outil permet de customiser des polices d’écriture élémentaires.

Place au tutoriel à proprement parler, à présent !

Police d'écriture sur Metaflop - Http5000

Etape 1 : Concevoir le cahier des charges de votre police d’écriture

C’est l’étape la plus importante du processus. Il est capital d’avoir parfaitement défini ses objectifs.
Quelques questions à se poser dans ce but :

  • Cette police sera-t-elle pour un projet spécifique ou pour un projet plus vaste ?
  • Cette application nécessitera-t-elle une grande ou une petite taille de texte ?
  • Voulez-vous que votre police soit avec ou sans empattement ?
  • Avez-vous en tête certaines polices dont vous pourriez vous inspirer ?

Etape 2 : Commencer la création de votre police d’écriture sur papier

Il pourrait évidemment être tentant de se jeter immédiatement sur votre logiciel. Mais de nombreux professionnels vous conseilleront de débuter sur papier. Essayer de créer les formes que vous souhaitez, fidèles à votre vision, peut vite devenir compliqué et chronophage sur un ordinateur. Un stylo et un papier sont généralement bien plus facile et rapide d’utilisation.

Quelques conseils utiles pour concevoir vos lettres sur papier :

  • Vous n’avez pas forcément besoin de dessiner toutes les lettres de l’alphabet ; les “caractères de contrôle” recommandés sont souvent “H”, “n”, “o”, et “y”.
  • Tracez les lignes importantes pour vous guider par la suite.
  • Regardez d’autres polices déjà existantes pour repérer les formes récurrentes d’une lettre à une autre.
  • Déplacer la page au lieu de votre main vous permettra de créer des courbes plus douces.

Typographie - Http5000

Etape 3 : Choisir et installer son logiciel

De nombreux logiciels gratuits sont disponibles pour designer une typographie. Il est important de trouver celui qui vous sera le plus confortable à utiliser, et qui aura aussi les fonctionnalités nécessaires pour atteindre votre objectif

  • FontForge

FontForge - Http5000

FontForge est un éditeur de polices numériques en open source, donc libre. Il possède une importante documentation en ligne qui pourra vous aider dans vos premiers pas (en anglais seulement).
Même si l’interface peut être intimidante à première vue, une fois habitué au logiciel, FontForge devient un puissant outil pour créer de belles polices d’écriture.
Vous pouvez créer votre police à partir de rien ou bien charger des images de polices que vous pourrez utiliser comme point de départ.

  • Birdfont

Birdfont - Http5000

Birdfont est légèrement plus intuitif que FontForge. C’est donc peut-être une meilleure option pour débuter dans la création de polices d’écriture.
Tout comme pour FontForge, vous pouvez utiliser l’éditeur pour tout faire à partir de rien, ou charger des images comme point de départ.
En revanche, même s’il existe des tutoriels en ligne, ils ne sont pas aussi précis que ceux de FontForge.
A noter que Birdfont est gratuit pour créer des polices sous Licence de police de caractères libre SIL. Pour un usage commercial de votre police, le logiciel requiert 5€ de donation.

  • Glyphr Studio

Glyphr Studio - http5000

Tandis que les 2 logiciels déjà cités sont à télécharger et installer sur votre ordinateur, Glyphr Studio est une interface directement en ligne.
Pour ce qui est de la facilité d’utilisation, Glyphr Studio se situe entre FontForge et Birdfont. Légèrement plus intuitif que FontForge, Glyphr Studio propose un design  d’interface esthétiquement plus plaisant que les deux autres.
Vous trouverez aussi beaucoup d’informations sur Glyphr Studio en ligne, bien que moins que pour FontForge, là encore.
De plus, alors que cet outil ne permet pas de charger une image, vous pouvez charger des fichiers de polices à éditer par la suite.

Bien que ces trois outils offrent des options similaires, c’est au final selon les préférences de chacun de faire son choix. Vous pouvez en tester deux, voire les trois, pour voir lequel vous semble le plus simple d’accès.

Etape 4 : Commencer à créer

Une fois le logiciel installé, vous êtes prêt pour la création de votre police.
Selon le logiciel choisi, vous pouvez tout faire par vous-même, charger des images de vos tracés manuscrits comme points de départ ou charger un fichier de police à éditer.
Une fois vos caractères de contrôle conçus, vous pouvez étendre votre police aux autres lettres, aux chiffres et caractères spéciaux.

Cette étape peut très assez longue, le temps de se faire la main et de s’habituer au logiciel. Mais la pratique vous permettra ensuite de vite accélérer le processus. Pour vous y aider, voici quelques termes techniques qu’il faut absolument connaître :

  • Glyphe : tout signe typographique (caractère ou accent) est considéré comme un glyphe
  • Ligne de base ou ligne de pied : la ligne invisible sur laquelle tous les caractères seront positionnés (et au-dessous de laquelle s’étendent les jambage de lettre, comme la barre du “p”).
  • Jambage : partie de certaines lettres (comme le p ou le y) qui se prolonge sous la ligne de pied
  • Hampe ou fût : trait vertical principal d’un caractère, comme le T ou le L. Peut aussi être diagonal, et est alors appelé “diagonal”
  • Panse ou rondeur : partie fermée et arrondie de certaines lettres comme le a ou le d.
  • Courbe de Bézier : paradigme mathématique utilisé pour concevoir des courbes extensibles.

Nous grattons seulement à la surface du sujet ici. Pour les personnes plus visuelles, des schémas en ligne montrent clairement les termes cités ci-dessus.

Différents termes de typographie - Http5000

Etape 5 : Affiner la police d’écriture dans son ensemble

Durant la création des caractères, il est facile de se concentrer uniquement sur les lettres, une par une. Cependant, il est aussi important de prendre en considération l’aspect qu’elles auront en tant qu’ensemble.
Voici quelques conseils pour poursuivre en affinant vos caractères :

  • Faites attention aux espaces et crénages entre les lettres ; durant le processus de création, combinez des paires de lettres (A et V par exemple) pour vérifier leur espacement.
  • Testez de nombreuses tailles différentes pour chaque caractère.
  • Imprimez régulièrement votre travail au cours du processus de création ; voir sur papier sa création rend plus facile d’y repérer de possibles subtiles erreurs.

A ce stade, on y est presque ! Dernière étape en approche.
Vous avez conçu le design de votre police, choisi et dompté votre logiciel, transféré votre police papier au format digital et l’avez affiné à la perfection.
Reste donc à l’utiliser en ligne !

Etape 6 : Chargez votre police sur WordPress

Une fois le travail terminé, vous voudrez forcément tester votre police.
Si le but était de l’utiliser sur votre site web WordPress, de nombreuses méthodes existent pour cela. La plus simple est d’utiliser un plugin, l’un des plus célèbres en la matière étant Use Any Font.

Use any font - http5000

Ce plugin convertit automatiquement vos fichiers, en extrait le code CSS et l’encode dans les fichiers de votre thème. Votre police sera ainsi accessible comme n’importe quelle autre police d’écriture dans WordPress.
Ce plugin fonctionne avec les extensions .ttf, .otf et .woff. Il est gratuit pour la conversion d’une seule police. Pour 10€ ou plus, vous pourrez convertit un nombre illimité de polices.

Si vous préférez ne pas utiliser de plugin, une autre option est d’ajouter votre police dans votre propre code CSS.
D’abord, vous devrez utiliser un générateur comme Font Squirrel ou Transfonter pour obtenir le code nécessaire.
On peut ensuite ajouter ce code au fichier de style du thème, nommé style.css. Pour plus de précision sur cette façon de faire, de nombreux tutoriels en ligne vous guideront pas à pas.

Outils pour les professionnels

Enfin, si vous souhaitez aller un peu plus loin dans la création de fonts, et cherchez à créer des polices pour d’autres usages, plein d’outils plus complets vous attendent.
FontLab Studio, FontCreator, Glyphs et Robofont sont quelques unes des options les plus populaires qu’utilisent les typographes professionnels.

 

(Traduit librement d’Elegentthemes)

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!

Pin It on Pinterest