Sélectionner une page

L’étude de Fevad de 2015 a relevé bien des faits intéressants par rapport au e-commerce. Ce secteur a en effet révolutionné le rapport à la consommation des particuliers, et continue de s’étendre depuis.

Quels secteurs sont les plus touchés ?

Les transactions en ligne sont de plus en plus nombreuses d’années en années. En 2014, on dénombrait 700 millions de transactions en ligne, soit 15% de plus qu’en 2013.
Les secteurs les plus impactés par le e-commerce sont le tourisme, qui doit 18,3 milliards d’euros de son chiffre d’affaires au e-commerce, soit 32% de son chiffre total.
Derrière, on retrouve le secteur de l’habillement-chaussures et des textiles de maison : 5,4 milliards d’euros sont en effet issus du e-commerce, soit 10% du total.
Pour finir ce top 3, on retrouve exæquo les marches de l’équipement maison et celui du drive pour les produits de grande consommations, avec chacun 7%. Soit 4 milliards d’euros chacun.

Et le M-commerce ?

Les transactions par mobiles sont de plus en plus importantes elles aussi.
Le commerce mobile représente en effet 4 milliards d’euros en 2014. Soit 54% de plus qu’en 2013 ! Ce marché relativement récent a donc déjà fait ses preuves et est encore en pleine explosion.
En effet, 34,7 millions de Français ont acheté sur Internet, soit 79% des internautes, en 2014. Parmi lesquels 6 millions ont effectué leur achat sur leur smartphone. Dont 10,7% ont réalisé leur dernier achat au cours du mois dernier, lors du recueil de ces informations. Aucun doute que les chiffres ont continué de monter depuis.
A noter aussi que 21% du chiffre d’affaires des sites leaders est dû aux achats sur mobiles et tablettes.

Le comportement des consommateurs connectés

Il est intéressant de se pencher plus précisément sur les nouvelles habitudes des consommateurs.
Ainsi, un panier moyen lors d’une transaction en ligne s’élèverait à 81 euros, pour une moyenne de 20 achats en ligne par consommateur en 2014. En tout, un acheteur moyen a dépensé 1625 euros en 2014, pour plus de 400 millions de colis qui ont été postés.
Plus précisément, c’est le secteur de l’habillement adulte et enfant qui profite le plus du E-commerce, avec 44% d’achats effectués sur ordinateur, 11% sur smartphone et 16% sur tablette.

 

Comportements des consommateurs connectés en 2015 - HTTP5000

 

Ces chiffres sont issus d’une étude de 2015. A n’en pas douter, tout a encore augmenté depuis, tout secteur confondu. En effet, à l’époque, le e-commerce comptait 112 000 d’emplois et 48% des sites prévoient de revoir leurs effectifs à la hausse par la suite. Une preuve de plus, s’il en fallait une, que le secteur est toujours en pleine expansion et n’a pas continué de s’étendre.

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!

Pin It on Pinterest