Sélectionner une page

Quand on prépare un gros document sous InDesign, comme un magazine ou un livre par exemple, les outils les plus pratiques et qu’il faut absolument maîtriser sont les gabarits et les styles de texte (paragraphes et caractères). Comment fonctionnent ces outils, et pourquoi sont-ils si indispensables ? Voici un petit mode d’emploi en guise de réponse :

 

Les gabarits

Qu’est-ce qu’un gabarit, et pourquoi en utiliser ?

Un gabarit est un modèle de page, que l’on pourra appliquer à n’importe quelle page d’un document pour ne pas avoir à refaire la présentation ou copier-coller des éléments d’une page à l’autre. On peut enregistrer autant de gabarits que nécessaires et les appliquer à autant de pages que nécessaires dans un document.

C’est donc très pratique de créer des gabarits pour tous les documents chartés, comprenant de nombreuses pages à la présentation similaire, comme un magazine, une brochure, ou un bilan d’entreprise.

Comment créer un gabarit ?

Ouvrez le panneau “pages” d’InDesign. Au-dessus des miniatures de vos pages vous trouverez la section “gabarits”. Double-cliquez sur le gabarit de votre choix pour le modifier.

Pour en créer un nouveau ouvrez le menu du panneau (ou faites un clic droit dans la section gabarit) puis cliquez sur “nouveau gabarit”. Vous pourrez lui donner un préfixe, qui sera affiché sur la miniature des pages auxquelles ce gabarit sera appliqué, le nommer, le baser sur un autre gabarit si nécessaire, préciser le nombre et le format des pages qu’il contiendra.

Quand vous êtes dans un gabarit il vous suffit de créer votre mise en page, en y intégrant tous les éléments fixes, et des repères ou des blocs à modifier pour les éléments changeants. Le but est de gagner du temps sur la mise en page par la suite, donc essayez de penser à tout pour ne pas avoir de questions à se poser par la suite en intégrant le contenu.

Une fois votre gabarit créé, il vous suffit de l’appliquer aux pages concernées. Vous pouvez toujours modifier votre gabarit par la suite, mais gardez à l’esprit que les changements s’appliqueront à toutes les pages auxquelles ce gabarit est appliqué, mais seulement aux éléments qui n’ont pas été libérés du gabarit (voir plus bas).

Appliquer et modifier un gabarit

Pour appliquer un gabarit aux pages, sélectionnez les pages concernées dans le panneau “Pages”, puis faites un clic droit ou ouvrez le menu du panneau, et cliquez sur “Appliquer un gabarit aux pages…”. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner le gabarit en question.

Les éléments du gabarit sont par défaut verrouillés, vous ne pouvez pas les modifier. C’est tout l’intérêt, pour avoir des mises en page homogènes sur tout le document.

Pour libérer les éléments du gabarit, vous pouvez soit libérer tous les éléments d’un coup (je vous le déconseille) dans le même menu du panneau “Pages” ou avec un clic droit sur les pages sélectionnés, soit libérer uniquement les éléments qui doivent être modifiés (vos blocs de texte ou d’image par exemple) en les sélectionnant avec la souris tout en maintenant les touches “Ctrl” et “Maj” enfoncées (sur PC, sur Mac ce sont les touches “Command” (ou “pomme”) et “Maj” qu’il faut enfoncer). Ces éléments passeront au premier plan alors que le gabarit restera à l’arrière-plan, et ils ne seront plus affectés par les changements dans le gabarit.

Les styles de paragraphes et de caractères

Qu’est-ce qu’un style, et pourquoi en utiliser ?

Un style de paragraphe ou de caractère est comme un gabarit s’appliquant à la mise en forme d’un paragraphe de texte ou des caractères d’un texte. C’est donc très utile pour les mêmes raisons que le gabarit : quand on a un fichier charté avec des titres, sous-titres, texte standard, citations, note de bas de page ou autres… De façon à ne pas avoir à copier-coller ou refaire la mise en forme de texte à chaque nouveau bloc ou paragraphe, on prépare des styles que l’on applique ensuite au texte concerné.

Pour faire plus simple nous allons ici parler des styles de paragraphes. Il existe aussi les styles d’objets (qui s’appliquent à des blocs), de caractères (texte au sein d’un paragraphe), de tableaux, et de cellules (au sein d’un tableau), qui fonctionnent exactement de la même façon.

Comment créer un style de paragraphe ?

On peut définir toutes les options nécessaires en ouvrant le menu du panneau “Styles de paragraphe” puis en cliquant sur “Nouveau style de paragraphe”. Une fenêtre contextuelle s’ouvre nous donnant accès à de très nombreuses options : options générales, formats de caractères, espacements, tabulations, filets, bordures, arrière-plans, options d’enchaînement, de césure, de justification, étendue de colonnes, lettrines, puces, couleurs etc… Il est possible de paramétrer votre style de paragraphe dans les moindres détails. Pour aller plus vite on peut aussi baser son style sur un autre style déjà paramétré.

Une solution plus simple et rapide (mais moins précise) est de mettre en forme un peu de texte, puis de le sélectionner et de cliquer sur le bouton “nouveau style de paragraphe” en bas à droite du panneau (à côté du bouton “supprimer le style”). Cela enregistrera dans le nouveau style toutes les options paramétrées lors de la mise en page tout en laissant toutes les autres sur leurs réglages par défaut. Pour pourrez toujours par la suite modifier les styles de paragraphe (avec un clic droit sur le style concerné) pour affiner vos réglages si nécessaire. Gardez quand même à l’esprit que vos changements s’appliqueront à tous les textes auxquels votre style est appliqué.

Appliquer un style

Pour appliquer un style de paragraphe, sélectionnez simplement le texte auquel appliquer le style, ou laissez votre curseur de texte dans le paragraphe concerné et cliquez sur le style désiré dans le panneau “Styles de paragraphe”.

Si en sélectionnant du texte vous voyez le signe “+” après le nom du style, c’est que des changements lui ont été appliqués. Cela peut être un changement général, ou simplement un ou des caractères ne respectant plus le style à l’intérieur du paragraphe (du texte en gras dans un style en regular par exemple). Si vous voulez effacer ces changements faites un clic droit sur le style et cliquez sur “Appliquer [nom du style], Effacer les remplacements”.

Créer une table des matières

Une utilité supplémentaire des styles de paragraphe est la création automatique de table des matières. Si vos titres et sous-titres ont des styles bien à eux, il sera très facile de produire une table des matières automatiquement. Attention : à faire à la fin de votre mise en page, car les numéros de page produits ne se mettent pas à jour automatiquement. Il faut donc recréer une nouvelle table des matières, ou changer manuellement les numéros à chaque changement dans le document.

Pour créer une table des matières, créer un nouveau bloc de texte, ou désélectionnez le bloc actuellement sélectionné, puis dans le menu du haut, allez dans “Page > Table des matières…”. Une fenêtre de réglages s’ouvre : vous pouvez donner un titre à votre table, et sélectionner un style de paragraphe pour ce titre. Puis sélectionnez dans la partie droite de la fenêtre les styles de paragraphe à inclure dans votre table (uniquement les styles de titres et sous-titres) et cliquez sur “Ajouter”. Vous pouvez ensuite appliquer un style aux entrées ou leur laisser leur style d’origine. En cliquant sur “Plus d’options”, vous pouvez aussi affiner les réglages pour le numéro de page, et même trier les entrées par ordre alphabétique.

 

Conclusion

J’espère que ce bref mode d’emploi vous aidera à maîtriser ces outils indispensables que sont les gabarits et les styles. Comme pour tout document, cela vaut le coup de passer du temps en amont à faire tous ces réglages, ce temps passé sera largement rentabilisé à la mise en page par la suite.

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!

Pin It on Pinterest