Sélectionner une page

Les réseaux sociaux représentent un puissant outil à plusieurs titres. Ils permettent d’étendre votre visibilité, votre notoriété, de vendre davantage et se combinent parfaitement à d’autres méthodes de communication et de marketing.

Ils permettent surtout de donner de la visibilité aux contenus que vous créerez dans le cadre d’une stratégie de communication éducative (ou inbound marketing). Si ce type de stratégie peut vous apporter beaucoup, y inclure les réseaux sociaux apportera beaucoup à votre stratégie. C’est en fait quasiment essentiel. On dit d’ailleurs souvent qu’il faut consacrer 20% de son temps à créer ses contenus et 80% à les mettre en avant.

Pour re-situer les choses, la mise en œuvre d’une stratégie de communication éducative vous a conduit à réaliser des contenus (livre blanc, article de blog, etc.) adaptés à votre cible. De là, vous avez conçu tout un parcours que vos internautes suivront pour devenir des clients.
Nous entrons à présent dans la partie suivante où il faut donner de la visibilité à ces contenus.

 

1. Choisir les bons réseaux sociaux

Être présent sur tous les réseaux sociaux, ou le plus possible, est contre-productif. Si vous avez une équipe de communication dédiée, c’est une possibilité. Mais chaque réseau nécessite du temps et une stratégie. Vous ne pourrez pas être présent partout. Et plus que cela, certains réseaux ne seront pas adaptés à votre cible ou votre marque.

De façon générale, Facebook se prêtera aux activités BtoC, Linkedin au BtoB, Twitter aux deux. Ce qui n’est pas une règle absolue, mais qui peut donner quelques indications globales. Par exemple, le secteur d’activité des Ressources humaines peut autant être adapté à une page Linkedin qu’une page Facebook.

Pour les réseaux “visuels” (Instagram, Pinterest, Youtube), pensez avant tout aux contenus que vous pourriez y proposer. Si vous n’avez pas de stratégie définie, ni de possibilité d’alimenter vos comptes en contenu vidéo ou photo de façon régulière, vous préférerez ne pas vous lancer immédiatement dans cette aventure.

De même, si gérer un réseau social prend du temps, certains sont plus chronophages encore que d’autres. C’est le cas, par exemple ,de Twitter où les messages postés sont plus éphémères que sur Facebook. Là où l’on conseille en général de poster une fois par jour sur Facebook, on conseillera de le faire 5 fois sur Twitter (les chiffres sont à titre d’exemples car, là encore, selon la cible, l’activité, etc., on ne recommandera pas la même fréquence de post).

Une bonne pratique serait de s’essayer à un réseau, pour commencer. Un qui correspond à votre coeur de cible (ou Buyer Persona), à vos moyens, à vos objectifs. Une fois votre communauté bien installée, vous pourrez toujours penser à l’étendre à d’autres réseaux.

 

2. Définir sa stratégie et planifier ses messages

Cette étape est en fait parallèle au point précédent. Quand vous choisissez le ou les réseaux sociaux de votre marque, vous devez penser en terme de stratégie.

Quel ton adopter sur votre page ? Quel type de contenus mettre en avant (en plus des contenus de votre site tel que vos livres blancs ou articles de blog) ? Quels moyens avez-vous à votre disposition (en termes de temps notamment)?

Si vous savez d’avance que vous ne pourrez consacrer que peu de temps à la gestion de vos réseaux sociaux, vous préférerez peut-être éviter d’ouvrir un compte Twitter. Une page Facebook s’avérera plus simple et mieux propice à afficher vos articles de blog à raison d’une à deux fois par semaine.

Au-delà de la stratégie choisie, planifier vos contenus et leurs relais sur 3 mois, dans l’idéal, peut vous être d’une grande aide. Vous saurez d’avance quels thèmes vous aborderez et pourrez même automatiser certains relais sur vos réseaux sociaux en avance.

Planifier un contenu sur les réseaux sociaux - Http5000

 

3. Optimiser la présentation

Une fois vos réseaux choisis, votre stratégie définie et vos contenus créés, vous aurez donc à les relayer sur votre page Facebook, Linkedin, Twitter, etc.

A ce stade, la présentation revêt une grande importance. Ajouter un visuel quand vous postez sur un réseau social est un élément primordial : c’est le visuel en question qui attirera l’œil en premier. On dit d’ailleurs qu’un message avec visuel double, et plus encore, son impact.

De là, il faut conserver en tête une seconde bonne pratique : un message avec un visuel, c’est bien ; un message avec un bon visuel, c’est mieux. Il faudra donc éviter les photos pixelisées, les vidéos floues, etc.
Cet aspect est à prendre en compte dès la création de vos articles de blog : la plupart des réseaux génère un aperçu des liens que l’on y poste. Cet aperçu est automatique et se base sur la photo principale de votre article. Assurez-vous donc que ladite photo est aux bonnes dimensions pour ne pas être tronquée. De manière générale, visez une photo rectangulaire de 900 pixels de largeur et 500 de hauteur (ainsi, l’image sera assez grande pour votre article et adaptée pour donner un bon visuel sur les réseaux). C’est d’ailleurs la taille de l’image d’en-tête du présent article.

Enfin, en plus d’une bonne présentation visuelle, préparez un message de présentation concis pour chaque message posté. Les utilisateurs voient beaucoup d’informations passer sur les réseaux sociaux. Aussi, plus un message sera long, moins il aura de chances d’être lu. 50 à 100 caractères est un bon ordre d’idée pour un message sur Facebook, par exemple. Twitter, quant à lui, impose une limite maximum de 280 caractères dans tous les cas ; on conseille en général une centaine de caractères là encore.

Exemple de post sur Facebook – Http5000

 

4. Se concentrer sur l’engagement

Voir le nombre de mentions J’aime ou de followers monter en flèche sur votre page peut faire du bien au moral. Mais ce n’est pas l’indicateur le plus important à prendre en considération.

Une page avec des milliers de followers ne sera pas plus impactant s’il s’agit de followers non qualifiés. C’est-à-dire des fans qui relayeront vos informations, parleront de vous, interagiront en commentaire ou, au moins, aimeront vos contenus.

Une communauté non qualifiée apporte peu à la visibilité de votre marque. Une communauté qualifiée, au contraire, sera une véritable ambassadrice. Préférez donc la qualité à la quantité.

Évitez l’achat de fans ; une page avec de nombreux fans mais aucune interaction indique des contenus qui n’intéressent personne (ou prouvent, le cas échéant, qu’il s’agit de fans achetés). Dans un cas comme dans l’autre, cela est répulsif pour les internautes.

Pour travailler l’engagement sur vos réseaux sociaux, relayer vos articles de blog et autres contenus est un départ. Mais en plus de cela, demandez l’avis des internautes à leur sujet. Que pensent-ils de tel sujet ? Savaient-ils telle information ? L’idée est de les inciter à commenter pour donner leur avis, en plus de découvrir vos contenus blog. De même, demandez explicitement à ce qu’on partage certains de vos contenus les incitera à le faire. Une bonne pratique à utiliser avec modération, toutefois : si vous demandez de partager à absolument tous vos messages, vous lasserez votre communauté.

Enfin, variez vos contenus. Si le but est d’attirer les internautes sur votre site, ne postez que des liens peut s’avérer contre-productif sur le long terme. Partagez des messages Facebook qui traitent de votre activité, postez quelques images de tant en tant, voire des vidéos. L’idée est de varier au maximum le type de contenus que vous proposez sur votre réseau social, afin d’augmenter votre communauté et donc le nombre de personnes susceptibles de cliquer sur vos liens par la suite.

 


Nous espérons que ces 4 points généraux vous donneront une idée des bonnes pratiques pour donner de la visibilité à votre marque et surtout à vos contenus. Nous reviendrons dans des articles ultérieurs plus en détails sur certains des points évoqués.

Cedric P

Cédric met en œuvre son expertise en rédaction web et en Community management pour aider les TPE à émerger sur le web. Il est spécialisé en Content marketing et possède la certification Inbound marketing.

http5000 - Agence de communication lyonnaise depuis 2000

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!